La chirurgie ambulatoire

Les trois techniques d’opérations (Shouldice, Lichenstein, et Coelioscopique) peuvent être réalisées en ambulatoire pour les « patient répondant aux critères médicaux et socio-économique de la prise en charge ambulatoire ».

  • L’ambulatoire est une hospitalisation de jour.
  • Elle demande au patient et à son entourage plus d’investissement pour bien comprendre les différentes étapes afin de ne pas les appréhender.
  • Elle demande au personnel d’hospitalisation une bonne organisation.
  • Elle demande au chirurgien une grande disponibilité. L’opéré, le matin de l’intervention se présente douché, à jeun, muni de sa prise en charge et de ses examens faits en externe à la demande de l’anesthésiste lors de la consultation préopératoire.Il repart six heures après l’intervention accompagné obligatoirement par son entourage qui doit rester avec l’opéré la nuit suivante. Le patient sera revu huit jours plus tard pour l’ablation des fils et pour avoir des réponses à d’éventuelles questions. Et à J+30 pour contrôle chirurgical.

Cette procédure va progressivement être imposée par les autorités de santé comme il en est des cures de varices et des arthroscopies du genou par exemple.



  La chirurgie ambulatoire     Haut de page



         
  Docteur Gilles Reboul, chirurgie hernie inguinale Paris   Consultation : Chirurgie viscérale, chirurgie coelioscopique 

Spécialiste : Docteur Gilles Reboul

Centre Medico-chirurgical Paris V‎

36 Bvd St Marcel
75005 Paris - France 


Tél.  01 40 79 40
40
           

© hernie-inguinale.com - Droits Réservés. Lettre d'information par le Dr Reboul.