Les résultats d’une intervention chirurgicale

Ils vont être jugés sur les récidives et les douleurs post-opératoires. Les douleurs post-opératoires vont disparaître en quelques semaines.

Le Shouldice chez les jeunes ou la mise en place d’un filet prothétique (Lichenstein ou coelio.) donnent si l’opérateur est rigoureux les mêmes résultats. C’est à dire moins de deux pour cent de récidives.

Reste le problème des douleurs résiduelles :

Dans les deux techniques « ouvertes » l’incision cutanée, la dissection du cordon et les agrafes vont entraîner dans 10 à 15/100 des cas des douleurs résiduelles soit cutanée soit scrotale.

Ces douleurs peuvent consister en une gène intermittente voire permanente plusieurs mois après l’intervention.

C’est pour cela que la mise en place d‘une prothèse par voie cœlioscopie est séduisante car elle ne donne pas de douleur résiduelle mais elle est au prix d’une intervention plus « technique » nécessitant une anesthésie générale et plus d’expertise de la part du chirurgien.



  Les résultats     Haut de page



         
  Docteur Gilles Reboul, chirurgie hernie inguinale Paris   Consultation : Chirurgie viscérale, chirurgie coelioscopique 

Spécialiste : Docteur Gilles Reboul

Centre Medico-chirurgical Paris V‎

36 Bvd St Marcel
75005 Paris - France 


Tél.  01 40 79 40
40
           

© hernie-inguinale.com - Droits Réservés. Lettre d'information par le Dr Reboul.